Des animaux et des hommes

Née en 1979, je me prénomme Sabine JOUON. Je suis une artiste peintre française habitant dans le Maine-et-Loire.

Fascinée depuis toujours par la nature et la faune sauvage, les animaux sont les principaux acteurs de mes créations et en particulier le cheval que j’affectionne pour sa grâce naturelle.

En parallèle, mon vécu et mes rencontres m’inspirent des thèmes sur la condition humaine qui donnent à mes créations une dimension symbolique inspirée du surréalisme fantastique W.SIUDMAK, HR.GIGER et de la bande dessinée d’anticipation E.BILAL, A.JODOROWSKY.

Je n’ai jamais assisté à des cours de dessins ni fais de grandes écoles d’art mais j’ai toujours été avide d’apprendre. C’est en autodidacte perfectionniste que je peaufine mon trait, au fil des années, à force de pratique et d’observation de la nature et du vivants. J’étudie l’anatomie et le comportement animal à travers des encyclopédies animalières, des documentaires et la presses spécialisée. Mon style est figuratif hyperréaliste. Je travaille d’après photo soit à partir de mes propres clichés ou de fichiers libres de droit.

Une pationnée du détail

Pationnée du détail, le pelage d’un animal est pour moi un « paysage » qui m’invite dans ses jardins les plus intimes.

                                                                      Sabine

signature de Sab Arts

Mes Techniques

PASTEL SEC

Je travaille sur papier de la gamme Pastelmat® 360g/m2 de chez Clairefontaine. J'utilise plusieurs marques de crayons pastel tels que CarbOthello de chez STABILO et Pitt pastel de chez Faber Castell.

ACRYLIQUE

J'utilise des marques de peinture acrylique de qualité professionnelle. Les couleurs ne jaunissent pas et ne se craquellent pas au fil des années.

TECHNIQUE MIXTE

J'aime associer la peinture à divers matériaux. A partir de 2018 je créée des tableaux de portraits animaliers uniques en son genre, composés de douilles laiton de divers calibres.

SCULPTURE

Pour concevoir mes modelages animaliers, je réalise un squelette en fil de fer que j'enveloppe de papier journal. La souplesse du papier me permet de donner un mouvement à l'ensemble de la structure. Ensuite, j'utilise une pâte auto-durcissante que j'applique couche après couche jusqu'au volume final de l'animal. Lorsque la pâte a bien séchée, je peux y apporter des finitions en ponçant ou en grattant la matière selon la texture et le touché voulu.
 Je recouvre ensuite la matière de peinture acrylique et réalise tous les détails à la main pour donner vie à mes créatures. Les sujets sont fixés sur un socle en bois naturel.

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à me contactez.

fr Français
X